Jean-Jacques Bouhon nous a quittés

2
Oct

Jean-Jacques BOUHON

1947/2017

De son vivant Jean-Jacques a su résister, plus longtemps que « raisonnable », à une terrible maladie grâce à vos messages de soutien et à vos visites. J’ai pu le veiller comme un frère jusqu’au bout, il n’a manqué de rien et il est resté lucide jusqu’aux dernières heures. De manière très courageuse il ne s’est jamais plaint des nombreuses interventions chirurgicales, des chimios et des différents transferts hospitaliers que sa condition a nécessité.

Jean-Jacques tenait particulièrement à sa fonction de Directeur de département à La Fémis, fonction qu’il a assurée de manière exemplaire jusqu’à la fin. Le témoignage qui lui a été rendu hier à la Cinémathèque, par les élèves du département image, a été, sans pathos, une des grandes émotions de ma vie, au niveau de la relation magnifique que nous avons su construire entre nous pendant 14 ans, d’une collaboration créative et fructueuse dans la plus exemplaire des écoles de cinéma.

Jean-Jacques sera incinéré à la coupole du Père Lachaise le 6 octobre à 13h30.

Si vous avez des photos de Jean-Jacques au travail, merci de nous les faire parvenir pour l’hommage à sa carrière qui aura lieu dans la coupole pendant la cérémonie.

Que ceux qui veulent alors témoigner personnellement me le fassent savoir dès que possible, notre temps étant limité à 1 heure avant la crémation.

 

Pour ceux d’entre vous qui voudraient lui rendre une dernière visite, une courte visite est possible
à la chambre mortuaire de l’Hôpital Bichat : 15 rue Louis-Pasteur Valéry Radot Paris 75018, de 7h30 à 16h30
en prévenant de votre visite au 01 40 25 80 26.

Pierre William GLENN.

Print Friendly, PDF & Email