Histoire de la projection numérique : le prototype Texas Instruments Mark V (1999) Conférence de Philippe Binant

Vendredi 17 janvier, 14h30

L’histoire de l’instrumentation cinématographique est jalonnée d’objets phares comme le Cinématographe Lumière (1895), la caméra Technicolor (1932), le projecteur prototype de Texas Instruments (1999). Ce dernier instrument, qui repose sur un système extraordinaire, le DLP (Digital Light Processing) à micro-miroirs, joue un rôle majeur, au début du XXIe siècle, dans la révolution numérique du cinéma.
La conférence a pour objectif de proposer, avec une mise en perspective historique, l’étude approfondie du prototype Texas Instruments – en tant qu’innovation de rupture – du point de vue scientifique et technique.

Philippe Binant, ingénieur, ancien élève du Conservatoire National des Arts et Métiers, est directeur du Centre de Documentation d’Histoire du Cinéma Numérique. Il est membre de la Commission Supérieure Technique de l’Image et du Son (CST) et membre-donateur de La Cinémathèque française. Dernières publications : « Introduction au laser : du point de vue de la physique » (La Lettre, CST, 2017) ; « Éléments d’histoire du cinéma numérique » (à paraître en 2020).

Prochaine conférence : Journée d’études vendredi 28 février, 10h – 18h l’histoire du cinéma (1894-1930) vue par les programmes des salles de projection

Article suivantRead more articles