You are currently viewing Hans Hoffmann élu président de la SMPTE pour 2021-2022
Hans Hoffman, le premier Européen de l’histoire de la SMPTE élu à la présidence pour 2021-2022. (c) EBU

Hans Hoffmann élu président de la SMPTE pour 2021-2022

Article traduit de l’anglais par la CST. Pour prendre connaissance de l’article original, rédigé par la SMPTE, cliquer ici

WHITE PLAINS, N.Y le 15 décembre, 2020 — La SMPTE® a annoncé aujourd’hui que Hans Hoffmann, chef des fondamentaux et de la production à l’Union de Diffusion Européen (EBU) a été élu par les membres de la SMPTE comme président pour 2021-2022. Il est actuellement vice-président de la SMPTE et au 1er janvier 2021, il deviendra le premier Européen à être élu à la présidence de la Société.

« Hans est un merveilleux leader par bien des aspects», explique Barbara Lange, directrice exécutive à la SMPTE. « Il a une connaissance profonde et unique des technologies émergeantes dans le paysage des médias modernes, il a également fait ses preuves en tant que cultivateur de talents. Il a de très bons instincts et un don pour définir une direction claire, ainsi que les talents d’un meneur pour faire avancer tout le monde. Avec Hans aux commandes, la SMPTE sera bien placée pour affronter, de manière décisive et flexible, les demandes changeantes de l’industrie et ses opportunités. J’ai hâte de travailler avec lui. »

Hoffmann, membre du conseil de la SMPTE, a rejoint la Société en tant que jeune ingénieur et a monté les échelons, chapeautant des groupes de normalisation, présidant divers comités technologiques et en tant que membre du Conseil pour la région Europe-Moyen Orient-Afrique, vice-président des normes et vice-président des finances avant de devenir vice-président exécutif. Il a participé à la SMPTE, l’EBU, l’ITU et d’autres organismes de normalisation au cours de sa carrière et plus récemment, avec de nouveaux groupes, dont la création de l’Inter SDO, un groupement informel mais précieux d’organismes internationaux de normalisation qui se réunit régulièrement pour comparer leurs travaux. Hoffmann a plusieurs décennies d’expérience dans le domaine des technologies de production de médias d’avenir et son focus actuel est les médias dans le cloud.

Entre 1993 et 2000, Hoffmann a travaillé à l’Institut fuer Rundfunktechnik dans la recherche et développement de nouvelles technologies de production de télévision. En 2000, il a rejoint l’EBU en tant qu’ingénieur principal au service technique. Hoffmann a présidé les groupes de projets P/BRRTV et P/PITV, qui ont participé aux activités de normalisation telles que la SDTI et les formats de fichiers. Il est membre de l’Institut des Ingénieurs Electriques et Electroniques (IEEE) et la FKTG (Allemagne). Il est diplômé en ingénierie de télécommunications de l’Université de Sciences Appliquées à Munich et a fait son doctorat à la faculté d’Ingénierie et du Design à l’Université Brunel à Londres.

Hoffmann est le lauréat 2020 de la médaille KFTG Richard Theile pour services rendus en matière de technologies de télévision. Cette récompense reconnaît les services rendus dans le développement des systèmes de diffusion HDTV et UHDTV ainsi que sa contribution significative aux comités de normalisation internationaux.

« C’est un honneur d’être élu à la tête de la SMPTE », reconnaît Hoffmann. « J’ai hâte de travailler avec l’équipe géniale de la SMPTE à White Plains, avec le Conseil de la SMPTE et avec ses membres afin d’identifier les points forts de l’association – ses forces et les éléments qu’il nous faut développer dès maintenant. Il y a tout un monde d’opportunités devant nous et nous devons faire preuve d’agilité afin de placer l’association avant d’approfondir les questions concernant la montée du cloud, des protocoles internet, des workflows à distance et la création de médias, l’intelligence artificielle et l’apprentissage par machines, les logiciels à la place du matériel informatique, ainsi que la customisation et « l’immersivité » dans la consommation des médias.

« Il est tout aussi important de prendre en compte la perspective des jeunes générations de professionnels et d’ingénieurs des médias et leur fournir un but et des solutions qui les aidera à avancer. Même si la SMPTE est déjà un organisme global, nous continuerons à réfléchir de manière plus étendue et à travailler de manière plus proche avec les industries et nos organismes partenaires à travers le monde pour apporter des initiatives concrètes qui répondent aux intérêts et aux besoins de notre industrie très diverse. Je suis reconnaissant que l’EBU soutient cette nomination importante parce qu’elle apportera, évidemment, des bénéfices mutuelles aux organismes d’utilisateurs et à l’industrie ».