You are currently viewing Exemplarité devant et derrière la caméra
Claudine Nougaret, Vice-Présidente de la CST et Thierry Teboul, Directeur général de l'AFDAS ©Manon Guillon

Exemplarité devant et derrière la caméra

Maria Schneider, 1983 de Elisabeth Subrin (la Quinzaine des réalisateurs) ou encore When you finish saving the world, de Jesse Eisenberg (Semaine de la critique) sont autant d’exemples qui exposent la lutte contre les violences faites aux femmes et l’engagement militant pour l’égalité des droits. Ces films émouvants évoquent le viol, le non-consentement, les climats de violences et d’insécurité, et sont autant d’ambassadeurs qui impliquent et engagent les spectateurs. 

Tout comme Vincent Lindon, Président du Jury de cette 75ème édition du Festival de Cannes, qui a déclaré dans son discours d’ouverture : « Voici venu le temps des artistes et des cinéastes responsables », la CST – commission supérieure technique de l’image et du son – invite les techniciennes et techniciens du cinéma à l’engagement et à l’exemplarité. 

La CST a mis en place des actions concrètes et accessibles à tous pour prévenir les violences et harcèlements sexuels, d’une part, en engager la profession vers une meilleure reconnaissance de la qualité du travail des femmes, d’autre part, afin d’atteindre l’égalité réelle. 

Engagée dans la parité, la CST étudie la représentation des femmes dans les productions françaises de la Sélection officielle du Festival de Cannes. Nous pouvons noter la faible présence des femmes cheffes opératrices image dans cette 75ème sélection, seulement 14% contre 86% d’hommes. Le constat est le même pour les cheffes opératrices du son, 19% contre 81%. Chez les monteuses, une nouvelle tendance apparaît avec 62% d’hommes contre 38% de femmes,alors que l’édition 2021 était paritaire avec exactement 50% de femmes.Enfin, nous pouvons souligner la « presque » parité entre les cheffes décoratrices, 44%, et les chefs décorateurs, 56%, en légère amélioration par rapport à l’édition 2021. Le Festival de Cannes s’est engagé à garantir la visibilité des réalisatrices et, dans la sélection 2022, 41% des films présentés ont été réalisés ou co-réalisés par des femmes, 

Créé en 2021, le PRIX CST de la Jeune Technicienne de Cinéma assure la visibilité du travail cinématographique de qualité que produisent chaque année des jeunes techniciennes françaises. Pour sa deuxième édition, quatre candidates concourent pour le prix: 

  • Marion Burger, cheffe décoratrice de Un Petit Frère, de Léonor Serraille ;
  • Flavia Cordey, cheffe Operatrice du son de Riposte Féministe, de Marie Perennès et Simon Depardon ;
  • Gabrielle Dejean, cheffe décoratrice de Rodéo, de Lola Quivoron ;
  • Anne Dupouy, cheffe opératrice du son de Un Petit Frère, de Léonor Serraille.

Cette sélection restreinte démontre la réalité du plafond de verre auquel sont confrontées les jeunes femmes cheffes de postes en France. La lauréate de l’édition 2022 sera annoncée le 28 mai.

La stratégie nationale de prévention des VHSS – Violences et harcèlements sexistes et sexuels – dans le monde du cinéma repose sur quatre piliers : la formation obligatoire des dirigeants du CNC, le numéro d’urgence FESAC opéré par AUDIENS, le kit de prévention rédigé par les CCHSCT et les formations entièrement financées par l’AFDAS, et opérées par la CST et le Groupe EGAE.

La CST et le Groupe EGAE organisent des formations à la prévention des VHSS pour l’ensemble des personnels éligibles à l’AFDAS, donc, en ce qui concerne le spectacle enregistré, les secteurs de la production, les techniciens, les industries techniques, la distribution, l’exploitation, mais aussi les secteurs de la publicité, les journalistes, les pigistes, etc. Ces formations sont intégralement prises en charge par l’AFDAS et forment à l’établissement du plan de prévention des violences et sa prise en main par l’ensemble des équipes. La formation de l’ambassadeur référent est cruciale pour garantir l’effectivité du plan de prévention sur le terrain.

Grâce au soutien des commissions du film, un véritable tour de France est organisé, d’abord en Nouvelle Aquitaine, en Normandie et en PACA, puis dans les autres régions.

Avec ses actions et ses études, la CST s’engage et continuera de s’engager afin de garantir un espace de travail respectueux et équilibré.