Étude sur les caractéristiques des capteurs

12
Mai

Téléchargez l’Étude sur les capteurs

Le département image de la CST l’a fait, ou plus exactement le groupe de travail constitué de Gilles Arnaud, Yann Cainjo, Jacques Gaudin, Baptiste Magnien et Alain Sarlat. Ces cinq mousquetaires se sont réunis souvent, ont confronté leurs idées, leurs points de vue, ont fait des tests et ont défini des méthodes d’analyse des capteurs des caméras numériques. Grâce soit rendue à Alain Sarlat et à son laboratoire de l’ENS Louis-Lumière sans lesquels cette étude n’aurait pas été possible. Le résultat de leurs travaux, études et réflexions est maintenant disponible sur le site de la CST à la rubrique des publications du département image.


Mais qu’est-ce qu’on y trouve me direz-vous ?
On y trouve des rappels sur la prise de vue avec de la pellicule, en vidéo ou en RAWRaw. On y trouve les différences et les points communs entre ces technologies, entre les cristaux d’halogénure d’argent et, les photo sites et les pixels. On y trouve des explications sur la taille des capteurs et des photo sites, leurs interactions et leurs conséquences sur la sensibilité du capteur et la profondeur de champ. On y trouve aussi des explications sur le bruit et la diffraction, sur les méthodes de calcul de la norme ISO. On y trouve des explications sur le fonctionnement des différents types de capteurs
(CCD, Tri CCD, CMOS). On y trouve des explications sur les différents types de RAWRaw, eh oui, un RAW Raw n’est jamais complètement « cru ». On y trouve une véritable analyse de la sensibilité des capteurs, du fonctionnement des caméras numériques. On y trouve une méthode pour mesurer la sensibilité des appareils photos. Ce document est téléchargeable et consultable sur le site de la CST dans la rubrique études Études et comptes rendus du Département Image. Cette étude est un véritable outil pour tous les opérateurs qui veulent encore mieux s’approprier leurs palettes. Ces méthodes et mesures ne remplacent pas des essais artistiques, mais permettent de comprendre les rendus obtenus. Il y a toujours de la technique derrière l’art.