You are currently viewing CRITIQUE FLASH UNE JEUNE FILLE QUI VA BIEN – SEMAINE DE LA CRITIQUE

CRITIQUE FLASH UNE JEUNE FILLE QUI VA BIEN – SEMAINE DE LA CRITIQUE

Dans ce long métrage l’adorable Sandrine Kiberlain s’exprime en tant que réalisatrice. Ici la comédienne, passionnée de théâtre, évoque quelques souvenirs familiaux des juifs polonais établis en France. Tels « de bons français » comme souligne André, le papa, joué par l’excellent André Marcon.

Ainsi dans cette fiction le spectateur suit, en 1942, l’évolution d’Irène, 19 ans, incarnée dans son insouciance par la très expressive Rebecca Marder de la Comédie Française. Parmi d’autres acteurs, dans leurs rôles respectifs : Françoise Widhoff la grand-mère Marceline, India Hair son amie des répétitions théâtrales, Anthony Bajon son frère musicien.

Une jeune fille qui va bien c’est un film qui traite de l’horreur de l’anti-sémitisme avec beaucoup de pudeur et de fraîcheur. Il s’agit d’une bonne reconstitution historique, interprétée par des acteurs formidables et bien dirigés.

Neide Olívia Libault de Souza.

https://www.regardinfos.com/