You are currently viewing CRITIQUE FLASH ROBUSTE – SEMAINE DE LA CRITIQUE

CRITIQUE FLASH ROBUSTE – SEMAINE DE LA CRITIQUE

Robuste de Constance Meyer

Agent de sécurité , Aïssa doit surveiller George, vieil acteur fatigué et lassé des mécanismes de production du cinéma. C’est simple à chaque fois qu’il a un rendez-vous, il disparaît. La gestion de ses écarts est un vrai challenge. Aïssa doit le remettre dans le droit chemin. On connaît Depardieu: fluide, droit, intense, dans un personnage à son image. Que se passe-t-il quand il rencontre un autre caractère comme lui ? Confrontation de deux forces brutes (Deborah Lukumuena est magistrale). Ils sont sans concession, jusqu’à fissurer leurs belles assurances et révéler des failles. Des êtres en mal de tendresse, qui ont peur d’être blessés, sauf qu’à faire n’importe quoi, vous risquez de briser les autres. Franchir leurs limites jusqu’à les détruire, est-ce que ça en vaut vraiment la peine? Si le scénario est prévisible, il n’en reste pas moins un échange intense. D’un chemin tout tracé vers l’acceptation de vous ouvrir aux autres et aux sentiments. De belles rencontres et du répondant !

Kinga Krzeminski