Champ des missions

L’intervention de la CST peut être sollicitée par ses membres mais aussi par des organismes ou des sociétés du cinéma et de l’audiovisuel.

Les missions de la CST :

Direction techniques des projections

  • Festival de Cannes
  • Festival du film français de Richmond
  • Festival international du film d’animation d’Annecy

La CST assure depuis plus de 25 ans, sous l’autorité de l’AFFIF, la direction technique des projections du Festival de Cannes. Sous la direction de son président, Pierre-William Glenn, la CST met au service du Festival une équipe de six permanents, chargés de préparer l’architecture technique 35 mm et numérique des salles. Elle encadre ainsi les projections de toutes les sélections du Festival, les projections du Marché du Film (Palais des Festivals et Gray d’Albion) et celles de la Semaine de la Critique (Miramar). Elle assure également la validation du réglage et le suivi technique des projections de la Quinzaine des Réalisateurs et des projections du Marché du Film en ville. La CST assume la coordination de l’ensemble des projectionnistes ainsi que des équipes techniques du Festival de Cannes et des prestataires extérieurs dès lors qu’ils interviennent dans le domaine de la projection cinéma.

La CST est, tout au long de l’événement, en relation constante avec les producteurs, les distributeurs et les attachés de presse des films présentés. Elle organise et supervise, pour la Sélection Officielle, des répétitions nocturnes avec les réalisateurs et leur équipe. Elle assure, en outre, une présence de contrôle lors de toutes les projections.

Enfin, cette direction technique du Festival de Cannes nous permet de développer, au quotidien, la relation entre artistique et technique au cinéma. En participant à ce que beaucoup décrivent comme les plus belles projections du monde, nous affirmons notre rôle de « leader » dans le domaine de l’innovation et de l’expertise de la projection cinématographique.

La CST met à disposition du festival son savoir-faire et ses outils. Ses mires, ses logiciels d’expertise et de contrôle seront utilisés tout au long de la manifestation pour offrir au public et aux producteurs une qualité optimale de projection

Print Friendly

Assister les professionnels de la diffusion

La CST procède, pour le Centre National de la Cinématographie (CNC), à des contrôles de qualité dans les salles de cinéma. Elle réalise aussi des missions d’assistance au profit des professionnels du cinéma et de l’audiovisuel ; conseils, audits, expertises et tests pour le compte de partenaires publics et privés. Cela peut aller du conseil en équipements ou en créations de chaînes technologiques jusqu’à l’étude prospective ou d’opportunité.

De même, nous pouvons assurer l’audit technique d’entreprises ou de systèmes technologiques, expertiser des matériels et contenus, procéder à différents tests sur des matériels, des systèmes ou des contenus.

Apporter une expertise technique et économique

Nous testons et expertisons toutes les nouvelles applications proposées par les fabricants et les opérateurs. Nous évaluons leur opportunité dans la chaîne de fabrication et de diffusion et les nouvelles possibilités qu’elles offrent. Nous testons leur fiabilité et leur interopérabilité avec les autres technologies. Nous apprécions leur intégration dans le marché français, européen et mondial. Enfin et selon les nécessités, nous proposons des recommandations techniques liées à l’utilisation de ces technologies ou une normalisation et une standardisation de tout ou partie de leurs systèmes opérationnels de leurs interfaces.

La CST joue surtout ce rôle d’expert pour le compte du CNC : elle participe notamment à l’examen des dossiers de demande de subvention déposés en vue de la création de nouveaux cinémas ou de la modernisation des équipements de prestataires techniques (laboratoires, auditorium,…).

Diffuser les connaissances sur l’évolution des technologies de l’audiovisuel

Nous informons les professionnels des résultats de nos tests, de nos évaluations comme des études prospectives que nous menons. Que ce soit par le biais de notre site, de notre revue, de parutions spécifiques ou d’évènements professionnels que nous organisons. De même, nous participons à de nombreuses initiatives d’informations ou de démonstrations technologiques avec des partenaires privés, collectifs ou publics. C’est le cas assez souvent bien sûr avec les fédérations du secteur comme la Ficam, la FNCF ou la FNDF par exemple.

Enfin, la CST échange et partage son travail avec ses homologues européens ou étrangers. C’est le cas par exemple avec le Fraunhofer allemand ou la SMPTE américaine. Lors de la mise au point de recommandations, de normalisations ou de standards internationaux, la CST représente souvent les professionnels français et leur vision des choses dans la détermination de ces règles techniques partagées.

La CST organise régulièrement des réunions d’information et des présentations sur les nouvelles technologies de captation et de diffusion. Elle contribue à la mise en œuvre de programmes de formation destinés aux professionnels du cinéma et de l’audiovisuel ; la CST publie enfin des études, des ouvrages et La Lettre de la CST, qui fait régulièrement la synthèse des activités de l’association.

Stimuler la recherche sur les techniques de captation et de diffusion

Depuis la création de la CST, les tests de matériels, existants ou innovants, mais aussi de technologies et de méthodologies, sont un des moteurs de sa démarche scientifique. Les tests, leurs mises en pratique, leurs référencements aux normes et recommandations, sont des outils centraux de la validation des équipements confrontés au pragmatisme des utilisateurs. Cette mise en situation peut également ouvrir de nouvelles perspectives de recherche, permettant ainsi à la CST de jouer un rôle moteur dans le développement et l’adaptation des innovations technologiques aux vrais besoins des utilisateurs.

La CST participe à des expérimentations de nouvelles technologies avec des partenaires publics ou privés, issus des nouvelles technologies et de l’audiovisuel.

Participer à l’élaboration de notes techniques, recommandations et normes

La CST prend part au processus de normalisation des techniques de diffusion du cinéma numérique, en collaboration avec diverses institutions internationales (ISO, SMPTE, …). L’association édite en outre des recommandations techniques (sur l’architecture des salles, le niveau sonore de la télévision, …).

La CST propose régulièrement à nos professions des recommandations techniques concernant la nature, la fabrication et l’utilisation des techniques de l’image et du son. Ces recommandations  sont issues de différents groupes de travail interprofessionnels, de tests et d’évaluations préparatoires. Elles sont ensuite rédigées par nos soins et proposées aux professionnels. Régulièrement, une mise à jour de ces recommandations est effectuée.